décembre 16, 2017La nomade sédentaire - Et si on partageait?

Bienvenue sur mon nouveau blog!

Home / On partage? / Coworking / Bienvenue sur mon nouveau blog!

Serendipity-Happens

Mon blog est mort – vive mon blog!

Si vous êtes abonné à ma page Facebook, vous le savez: cela fait des jours (et des nuits, parfois) que je travaille sur mon nouveau blog, que j’ai la joie de vous présenter aujourd’hui, non sans une certaine émotion. Vous pouvez donc oublier l’ancienne adresse et d’ores et déjà prendre note de la nouvelle: lanomadesédentaire.be.

Ce blog, je l’ai voulu convivial et simple à parcourir. Les billets sont dorénavant classés par rubrique, indiquées dans le menu principal.

Vous trouverez ainsi dans la rubrique On partage?” tout ce qui touche de près ou de loin à la consommation collaborative: Coworking, Echanges de maisons, vélos partagés, etc.

Quant à la rubrique “Pensées nomades”, j’y parle de mes coups de coeur ou de mes coups gueule (Réflexions), de mes Découvertes en tout genre, mais aussi de la ville où j’ai la chance de vivre aujourd’hui, Bruxelles.

Un nouveau blog? Je n’y arriverai jamais

Pour inaugurer ce nouveau blog, j’ai eu envie de vous raconter en quelques mots le processus qui m’a amenée jusqu’ici et de remercier publiquement toutes celles et ceux qui m’ont aidée, directement ou indirectement, à concrétiser ce projet. Ce blog, dédié au partage et à la collaboration, ne pouvait être que le fruit d’une entraide. Voilà donc pour la petite histoire.

Traductrice de formation, je ne suis pas spécialement versée dans les nouvelles technologies, et encore moins dans la création de sites et autres blogs. Jusqu’ici, je me contentais dès lors de mon “petit blog”, créé sur WordPress.com, un site qui permet à tout un chacun de créer son blog en quelques clics. Le hic, c’est que les fonctionnalités y sont relativement limitées. Je rêvais depuis longtemps d’un vrai blog, avec mon nom de domaine à moi et tout et tout, mais je pensais la montagne insurmontable et m’empêchais donc toute seule, comme une grande, de concrétiser ce rêve (je n’y arriverai jamais, je n’y connais rien, je ne sais même pas comment acheter un nom de domaine, etc. etc. etc.).

Sérendipité

Je suis donc traductrice, certes, mais une traductrice qui travaille au quotidien dans un espace de coworking. Et qui dit “coworking” dit “entraide” et “sérendipité”. Sérendipité – vous savez? ce mot bizarre dont je vous ai déjà parlé dans un précédent billet, qui désigne le fait de trouver mieux que ce que l’on cherchait. Voici donc un exemple parfait de sérendipité.

La semaine dernière, par un beau matin, ma voisine au coworking, la jolie Amandine (celle qui mord quand on la taquine), m’accueille avec un: “J’ai lu ton blog, hier. Je ne savais pas que tu avais fait le tour du monde!” (Oui, Amandine a une légère tendance à l’exagération. Mais ce n’est pas moi qui vais la blâmer). Et Amandine de poursuivre: “Mais ton site est mal fichu: impossible de naviguer d’un billet à l’autre et d’avoir un aperçu complet. Si tu veux, je peux t’aider à changer ça”. Et voilà: le processus était lancé! J’ai trouvé mieux que ce que je cherchais! Vous avez dit sérendipité?

En effet, il se trouve que la charmante Amandine est, entre autres (car elle est aussi polyvalente) designer de profession – fraîchement diplômée et promise, si vous voulez mon avis, à un brillant avenir. Pour les ignorants (comme moi, qui étais persuadée, la première fois qu’elle m’a dit ce qu’elle faisait, qu’elle dessinait des meubles ou des voitures), un designer (corrigez-moi si je me trompe) est, entre autres, celui qui va rendre votre site Web ou votre appli jolis et conviviaux, améliorer leur ergonomie, etc. Bref, Amandine, en sites Web, elle s’y connaît.

Un travail d’équipe

Le  lendemain matin, c’était parti! Ensemble, nous commençons par acheter un nom de domaine. Jusque-là, c’est assez simple. C’est ensuite que ça se complique. A tel point que je n’ai pas tout compris dans ce qui va suivre – et que je demande déjà aux spécialistes de bien vouloir excuser mon ignorance et de me corriger si je raconte des bêtises. Nous avons créé une base de données sur MySQL (ou un truc du genre) (qui, si j’ai bien compris, sert à regrouper l’ensemble des données de mon blog), puis nous avons téléchargé le logiciel FileZilla, avec lequel nous avons envoyé les données en ftp (je crois – en gros, le but, c’est que les données ne restent pas juste sur mon ordi car sinon, comme me l’a expliqué Pascal, un autre de mes coworkers, qui a bien voulu me donner de son temps lui aussi pour m’aider à faire tout ça, sinon, donc, lorsque j’éteins mon ordi, bah le blog ne serait tout simplement plus accessible. En effet, expliqué comme ça, ça devient tout de suite logique).

Bref. Nous en étions au transfert de la base de données sur le serveur. Et c’est là qu’Amandine et moi finissons par bloquer. Seulement voilà, quand on est bien entouré comme on peut l’être dans un espace de coworking, qui dit “problème” dit “solution”! Quelques minutes plus tard, Eric, développeur, venait nous aider à résoudre le bug. Je l’ai vu faire de drôles de manipulations sur mon ordinateur, ouvrir des programmes que je n’avais jamais vus jusque-là, défiler tout un tas de chiffres et de lettres à toute vitesse, taper quelques mots étranges et hop, quelques minutes plus tard, ma base de données était en ligne et le problème, résolu! Yes!!

WordPress – un nouveau  monde s’ouvre à moi

Le nom de domaine – c’est fait. La base de données est en ligne. Il ne me restait plus qu’à créer le blog proprement dit. Pour ce faire: WordPress.org. On télécharge le programme et le tour est joué! Il n’y a plus qu’à créer et concevoir le blog! Là aussi, Amandine était à mes côtés pour m’aider à me lancer. Elle m’a expliqué les bases, conseillé un joli thème et aidée à me lancer. Je n’avais plus qu’à chipoter pour créer le site et comprendre les différentes fonctionnalités de WordPress – une merveille! J’y aurai consacré plusieurs jours, mais je suis contente du résultat (vous aussi, j’espère?).

Merci, merci, merci!

Alors voilà, aujourd’hui, je tiens à remercier publiquement les trois personnes sans qui ce nouveau blog n’aurait jamais vu le jour: Amandine, Eric et Pascal. Merci pour votre gentillesse, votre temps et votre générosité. J’espère vraiment pouvoir vous être utile à mon tour un jour.

Toute cette expérience n’aura fait que me renforcer dans ma conviction que le coworking est vraiment la solution d’avenir pour les indépendants, entrepreneurs et télétravailleurs. Que le coworking, c’est un vivier de talents qui ne demandent qu’à s’exprimer et à s’entraider. Mais aussi que le coworking est une source intarissable de sérendipité. Sans mes coworkers, ce site n’existerait pas. Alors merci!

La nomade (coworkeuse)

Katia
Katia

Ancienne nomade devenue sédentaire. Traductrice. Blogueuse. Community manager. Echangeuse (de maison). Coworkeuse. Il m’arrive d’écrire pour les autres (si on me le demande gentiment). Twitter. Facebook

Recommended Posts
Ecrivez-moi!

Envie de me poser une question? De m'envoyer un commentaire, une remarque ou, pourquoi pas, un poème? Ecrivez-moi!